Charles et Thierry Consigny

Biographie :

Charles Consigny est né en 1989. Il a créé un magazine « gratuit de luxe », Spring, interrompu après dix numéros. Il est étudiant, engagé en politique. Le Soleil, l'herbe et une vie à gagner est son premier livre.

Thierry Consigny est né en 1961. Il est publicitaire, maître de conférences à Sciences-po sur « l’art et les marques ». Il a publié La Mort de Lara et La Grande Vie (Flammarion). Charles est le deuxième de ses sept enfants.

Livre(s) de(s) auteur(s) chroniqué(s) :

Le soleil, l'herbe, et une vie à gagner, de Charles et Thierry Consigny :

« Mon père était venu un jeudi matin me cueillir à l’hôpital après un bad trip de cocaïne, après que je lui ai expliqué méthodiquement l’ampleur de mon désastre affectif, le manque, la souffrance d’être homo, le dégoût des hommes. L’humanité me dégoûte. » 

L’Hôtel-Dieu, un matin d’hiver. Thierry va chercher Charles, son fils. A vingt ans, Charles vit une descente aux enfers : la drogue, les dettes et un chagrin d’amour. Il aura fallu cette nuit terrible pour que Thierry mesure toute la détresse de son fils. 
Pour ne pas s’effondrer, et pour aider Charles à goûter à nouveau à la vie, le père et le fils vont entreprendre ce récit à deux voix, sans en connaître la fin. Où l’on découvre que les failles, la peur de grandir, la peur de vivre aussi, se répondent. La coke, le sexe, la culpabilité, la mort de Lara, leur sœur et fille, l’argent se mélangent à la douceur, la tendresse, les rires. C’est l’hiver et leur vaste chantier est une magnifique ode à l’amour et à l’espoir. 
Une histoire qui se joue à Paris, à l’île d’Yeu et en Bourgogne, dans la maison de famille. On y retrouve le charme des souvenirs d’enfance, la cruauté des coups du sort et le désenchantement des enfants gâtés. Tant de vies sont ratées, mais pour ces deux-là, tout commence.

Commentaires (1)

Pierre WEGRIA
  • 1. Pierre WEGRIA | 15/10/2013
J'ai lu "Le soleil, l'herbe et une vie à gagner" ce livre m'a fait pleurer, j'ai été très touché, j'ai vécu tout comme vous la honte le dégoût d'être homo, le rejet, l'incompréhension. J'ai aussi tout perdu à cause de cette situation maintenant j'ai 66 ans, je me suis exilé en Turquie pour finir ma vie dans la dignité loin de toutes les personnes que j'ai connue, je suis toujours seul et n'ai jamais été heureux. Je me pose toujours la même question : pourquoi ? Ma vie n'a plus aucun sens pour moi, je ne demande qu'à en finir. Je vous souhaite beaucoup de succès dans tout ce que vous entreprenez. Je vous souhaite d'être le plus heureux des hommes, vous le méritez. Cordialement. Pierre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau