Danielle Digne

digne.jpg

Danielle Digne, passionnée de voyages et d’histoire, est romancière et biographe. Intriguée par les pérégrinations authentiques de Jean Chardin, elle s’est rendue en Iran sur ses traces. Dans ce roman historique, nourri de documents de l’époque, elle s’attache au jeune homme, qui, loin du temple de Charenton et de sa famille, fit sienne une culture tournée vers les plaisirs de l’esprit et du corps. La Perse le révéla à lui-même, lui qui révéla la Perse à l’Europe à la fin du Grand Siècle, et dont Montesquieu s’inspira plus tard pour écrire les Lettres persanes.

Source : Editions le passage

 

Livres de l'auteur chroniqués :

Le Joaillier d'Ispahan, de Danielle Digne

ispahan.jpg1665. Jean Chardin, le fils plein de fougue et d'ambition d’un riche joaillier protestant, se rend aux mines de Golconde, dans le sud des Indes, pour acheter des diamants. Un voyage qui n’est pas sans péril mais qui l’enchante. Rien ne manque : les dangers de la navigation, les déplacements en caravane, les nuits dans les caravansérails, les mésaventures dans les pays du Caucase… et, surtout, la découverte de la Perse à la grande époque des Safévides. Lorsque Shah Abbas II fait de lui son joaillier à Ispahan, Chardin acquiert la fortune et les honneurs qu'il convoitait, rencontre la plus belle des courtisanes et se lie avec un sage persan qui l'amènera à rechercher une autre voie que celle des richesses pour trouver son accomplissement. De retour en Europe, Jean Chardin publiera le récit de ses voyages dont Montesquieu s’inspirera pour écrire ses Lettres persanes.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau