Max Ducos

Max ducos est né à Bordeaux en 1979 d’un père architecte et d’une mère antiquaire et se passionne dès le plus jeune âge pour le dessin.

A l’adolescence, il découvre la peinture qu’il pratique de manière autodidacte jusqu’à la fac d’arts plastiques de Bordeaux où il apprendra la véritable nature de cet art.

Marqué par la peinture sur le motif, il travaille sur le thème du paysage pendant plusieurs années, avant de remettre en question les bases de sa création plastique et de retourner à l’atelier. Il expose régulièrement ses œuvres à la galerie Philippe Fregnac à Paris. En même temps, il continue ses études à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD), où il se forme d’abord en volume, puis en illustration, ce qui lui permet de publier son projet de fin d’études Jeu de piste à Volubilis en 2006, et lui ouvre la porte d’une carrière parallèle d’auteur-illustrateur.

Max Ducos continue à peindre de manière instinctive avec la volonté de toujours se remettre en question artistiquement, de ne pas répéter de formule et de ne pas chercher à se créer une identité picturale définie.

Il vit et travaille à Bordeaux.

(Source)

 

Site officiel

 

Livres de l'auteur chroniqués sur le site :

Le Royaume de Minuit, de Max Ducos

Le royaume de minuitAchille est élève à l’école des bois profonds. Une école extraordinaire à plus d’un titre : elle a été́ conçue par le grand architecte Jean Prouvé, et elle accueille des enfants pas comme les autres… Achille, lui, se distingue par son goût prononcé pour les bêtises. Et ce soir-là, après une énième punition, il décide de se laisser enfermer pour la nuit… Cette fois, enfin, l’école est à lui ! Nul ne pourra l’empêcher de donner libre cours à son imagination échevelée ! Achille 1er, monarque sans sujets, entreprend d’explorer son Royaume de Minuit… Enfant rêveur et rebelle aux ambitions donquichottesques, il va pourtant se faire un ami du fils du directeur, garçon replet et timide lui aussi en vadrouille secrète dans le Royaume. Massimo deviendra ainsi son « Sancho Pansa » dans l’aventure, suivi de son chat, baptisé Rossinante, évidemment !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/09/2016