Béatrice Egémar

beatrice-egemar-1.jpg

 
Présentation de l'auteur elle-même :

Je suis née le 2 septembre 1961.

Ce n'est pas drôle de naître un 2 septembre : bien souvent, c'est la rentrée. Quand j'étais petite, ça ne me gênait pas, je faisais partie de ces fous qui aiment l'école, parce que l'école, ça permet d'apprendre à lire !

Premier souvenir de maternelle : je sors de classe en pleurant. Ma mère s'inquiète, que s'est-il passé ? La maîtresse n'est pas gentille ? Je me suis disputée ?
— Cette école est nulle, j'ai pas encore appris à lire !

Ça commençait bien.

Dès que j'ai su lire, les livres ont rythmé ma vie. Mon enfance, avec les vacances où je pouvais passer des nuits entières à dévorer des piles de bouquins, ma jeunesse, et même ma vie de maman, car j'avais trouvé un système ingénieux de coussins qui me permettait de nourrir mes bébés en lisant ; je sais, j'ai honte...

Comme "faire écrivain", c'est pas un métier, et que quand même, il faut s'occuper à des choses sérieuses, j'ai étudié le droit (et le chant classique), j'ai travaillé comme cadre, puis j'ai arrêté pour m'occuper de ma petite famille.

Puis ce qui devait arriver arriva, j'ai commencé à écrire, quand mon 4è enfant est entré à l'école. J'ai lu ce que mon stylo avait noté, c'était une histoire pour enfant. Ça m'a étonnée, moi je pensais que j'allais écrire un polar, mais bon, pourquoi pas ?

Depuis, j'écris.

Des textes pour la presse, des textes d'album, des romans historiques, comme l'Oeil de Seth ou les Noces vermeilles ; j'écris aussi des histoires pour la presse jeunesse, et des textes d'album. Et même un abécédaire du rock !

Voilà, vous savez tout, ou presque. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à m'envoyer un mail, je vous répondrai très vite.

 

Site officiel

 

Livres de l'auteur chroniqués sur le site :

Un parfum d'histoire :

Un parfum d'histoire 1 : L'Eau des Anges, Béatrice Egémar

l-eau-des-anges.jpg

Douceline née en Provence, au XIVe siècle, dans la ville de Grasse décimée par la peste. Auprès de son père apothicaire, elle apprend à reconnaître les vertus des plantes et à les distiller pour confectionner des eaux de fleurs. Elle se prend pour passion pour les senteurs et les parfums. Bientôt, son talent ne fait plus de doute.
Alors que sa famille envisage de la marier au fils d'un riche marchant, Douceline est bien décidée à choisir son propre destin. Emportant quelques flacons de son premier parfum, elle quitte sa ville natale pour la foire de Beaucaire, où elle souhaite faire connaître ses créations.
Mais l'aventure n'est pas sans risques, la guerre de Cent Ans rend les routes incertaines. Echappera-t-elle aux périls du voyage pour vivre enfin de son art ? Et retrouvera-t-elle le bel Angelo, ce jeune Génois qui a su gagner son cœur ?

 

Un parfum d'histoire 2 : L'Eau du Roi, de Béatrice Egémar

l-eau-du-roi.jpgAprès Douceline, fille d'apothicaire, prise dans les tourments de la guerre de Cent ans, voici sa descendante, Jeanne, enfant gâtée et douée d'un parfumeur grassois.

Jeanne vient travailler à Paris, dans la parfumerie de son oncle, fournisseur de la Montespan, maîtresse de Louis XIV. La jeune Grassoise découvre les subtilités de la vie à Versailles, où les parfums les plus exquis cachent parfois une réalité peu ragoûtante. Jeanne la provinciale, avec ses crèmes de beauté, ses eaux de fleurs et son bel optimisme, saura-t-elle s'y faire une place au soleil ?

Le succès et l'amour seront-ils au rendez-vous ?

On trouve dans ce roman une description de la vie à Versailles, le Trianon de porcelaine et son cabinet des parfums, le luxueux cabinet des bains, des portraits du roi, de la reine, de la favorite, et de beaucoup d'autres. On découvrira comment on préparait alors le chocolat, et même des recettes de cosmétiques d'époque.

 

l-eau-bleue.jpg1925. À Grasse, devenue capitale mondiale du parfum, la famille Maurier, descendante des Tombarelli, a bâti une fortune considérable grâce à Maurier parfums. Pourtant, Suzanne, l'héritière, peine à y trouver sa place.

À travers la correspondance pleine de vie de Suzanne et de son amie Édith, Béatrice Egémar nous entraîne au cœur des champs de fleurs aux senteurs envoûtantes. Et nous fait découvrir la création des premiers parfums modernes et la vie parisienne de l'entre-deux guerres.

Secrets de famille, ambition professionnelle contrariée, amour qui vont et viennent : L'Eau bleue ravive les mémoires de deux jeunes filles bien moins rangées qu'il n'y paraît.

Au fil du roman, on croise les célébrités de l'époque : Coco Chanel, qui vient de lancer son fameux Nº5, le poète Jean Cocteau, Picasso...

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 15/10/2012