Eli Esseriam

apocalypsis-bandeau-eli-300.jpg

Eli Esseriam est une romancière française. Elle est auteure de la série Apocalypsis, chez Nouvel Angle, un tableau en cinq volets qui nous présente sa vision, assez originale, de l’Apocalypse, puisque orchestrée par des adolescents.

 Source : scifi-universe.com

 

Livres de l'auteur chroniqués:

Alice: Cavalier Blanc, Apocalypsis 1, de Eli Esseriam

cavalier-blanc.jpgIls sont quatre adolescents d’apparence ordinaire. Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils ne se ressemblent pas et n’ont, à première vue, rien en commun. Leurs vies vont pourtant s’entremêler d’étranges manières. Chacun va se découvrir un rôle dans ce cataclysme planétaire et apprendre à dominer son pouvoir unique. Ils vont devoir s’unir et sceller le Jugement Dernier. Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse.

Ils devront tuer, mais aussi épargner, maîtriser le sort des Hommes tout en se soumettant à leur propre destin. Seules 144 000 âmes pourront être sauvées. En ferez-vous partie ? Ou serez-vous un de leurs mystérieux opposants, déterminés et prêts à tout pour sauver le Monde ?

 

 

Apocalypsis 2: Edo: Cavalier Rouge, de Eli Esseriam

edo-cavalier-rouge.jpeg« J’ai fait ouvrir le sol sous leurs pieds. J’ai fait tomber le feu sur leurs manteaux. J’ai fait abattre la foudre sur leurs têtes. Sous mes pieds, la terre était stable et solide. J’étais au milieu des flammes mais elles me léchaient sans me mordre. Les éclairs m’éblouissaient sans me frapper. C’était merveilleux. J’étais le cœur de la Nature. Le cinquième élément dans un corps qui se fatiguait doucement. »

 

 

 

Apocalypsis 3: Cavalier Noir: Maximilian, de Eli Esseriam

apocalypsis-3.jpg

« Je vivais déjà l’Apocalypse. La mienne. Deux options s’offraient désormais à moi. La première : user de mon don pour sacrifier ceux que je jugerai utiles à mon apprentissage. Avec indolence, froideur et distance. La seconde : me servir de cette aptitude potentiellement belle pour retaper un peu mon karma délabré et prolonger quelque peu cette succession de déceptions appelée « vie » en tentant de la rendre un minimum valable. » Maximilian Von Abbetz, Cavalier Noir.

 

 

 

Apocalypsis 4: Cavalier Pâle: Elias, de Eli Esseriam

apocalypsis-4.jpg

« Tu as essayé d’inverser les effets de ton don, avant que tu admettes que tu n’étais pas fait pour ça. Tout simplement. Ce n’est pas ton rôle de guérir ton prochain. Un Cavalier de l’Apocalypse n’existe pas pour ça. Sa mission, sa destinée, ce n’est pas d’être un héros. Et cette réalité indéniable te fait souffrir chaque seconde de chaque heure de ta vie. Heureusement pour toi, cette dernière n’est pas censée durer. » Elias Land, Cavalier Pâle

 

 

 

Apocalypsis 5: Oméga, de Eli Esseriam

apocalypsis-5-omega.jpg

« Un regard échangé suffit à nous faire comprendre que nous avons le même instinct. Chacun de nous semble avoir été programmé pour que notre minuterie interne s’enclenche et nous signale que le compte à rebours a commencé. L’Apocalypse est en marche. La guerre de toutes les guerres couve, juste là, dehors. Ce n’est pour l’instant qu’un murmure, un bruissement lointain mais ce sera bientôt assourdissant. Immense. »

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/02/2013