Mathieu Guibé

photo à venir

 

Mathieu Guibé, né à Poissy est un jeune focteur en éthologie. Enfant nourri aux contes de fées, il s'évade du monde rigoureux des blouses blanches pour prpoposer des escapades dans des univers issus de son imagination. Dans son premier roman, un récit sombre et intense intitulé Atalan, chroniques d'un ange déchu, il réinvente la guerre séculaire entres anges et démons. Il s'est depuis essayé à la scénarisation de manga, avec Pity, conte moderne parlant d'un adolescent qui peut prédire les tragédies à venir mais dont la faculté devient bientôt malédiction lorsque ses proches le rejettent.

Il s'est depuis illustré dans l'écriture de formats courts avec une première version de son recueil de nouvelles Germ~IN~es[SENS]ce ce, une participation à l'anthologie Hommage à Sir Terence dont sa nouvelle Taux d'alcolémie mortel a été jusqu'en finale du prix Merlin 2012 puis un livre de contes qui s'appelle Quintessence hiémale, co-écrit avec Cécile Guillot il occupe depuis juin 2012, le poste de directeur de collection aux éditions du Chat Noir pour la collection Blacksteam.

En 2013, il revient à ses premières amours d'auteur avec la publication de son nouveau livre, une romance gothique intitulé Even Dead Things Feel Your Love.

 

Facebook

Site

 

Livres de l'auteur chroniqués sur le site :

A un sanglot de moi, tu reposes, de Mathieu Guibé

a-un-sanglot-de-moi-tu-reposes.jpgA un sanglot de moi, tu reposes vous offre des morceaux de vie, réels ou fantasmés, où les protagonistes sont en quête d'eux-mêmes, des auteurs, mais avant tout à la recherche d'un sens. Une signification sur ce que nous avons, ce que nous perdons, ce que nous ressentons ou bien ce que nous offrons.

Une ode triste ou joyeuse à la brièveté d'une existence qui pourtant a compté. Pour soi ou pour les autres. Douze histoires aux allures de dernières lettres; une ultime page noircie de mots destinée à notre monde, à nos compagnons, aux disparus ou à ceux qui restent et que l'on ne connaît pas encore, comme vous qui lisez ces lignes.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/06/2013