Olivier Gechter

Olivier Gechter est un novelliste et romancier français né en 1972 à Roanne.
Auteur d'une trentaine de nouvelles depuis 2001, il est publié principalement en anthologies, chez des éditeurs tels que Argemmios, Griffes d'encre, Oxymore... Deux de ses textes ont été reçu le prix Zone Franche 2010.
La Boite de Schrödinger est son premier recueil de nouvelles.


Ingénieur plus amateur de littérature et d'histoire que de mathématiques, Olivier Gechter se met à l'écriture après une immobilisation forcée, en 1997. Il débute par des essais historiques destinés à être diffusés sur internet. L'un d'eux, sur Clément Ader, est remarqué par le fondateur du Musée de l'Air du Bourget et par le Centre d'Histoire de l'Aéronautique et de l'Espace.
De 1998 à 2001, il crée le site littéraire Hibouq.org qui connait un beau succès. Mais l'écriture éditorialiste lui pèse, la charge de travail est incompatible avec ses autres activités. Il finit par abandonner le projet.

Suite à un pari, il participe en 2001 à un concours de nouvelles de science fiction, un genre qu'il apprécie particulièrement. Sa nouvelle remporte le premier prix. Quelques mois plus tard, les éditions Oxymore publient plusieurs de ses premières nouvelles dans leurs anthologies (Les Portes ; La Mort, ses Oeuvres ; Chimères).

En 2011, il publie La Boîte de Schrödinger - Saison 1, un recueil électronique de ses meilleures textes aux éditions Walrus. Le même recueil paraîtra en octobre 2012 en version papier, aux éditions Voy'[el].

Aujourd'hui, il s'éloigne des nouvelles pour tenter l'aventure du roman fantastique. Son premier essai, un thriller fantastique fortement teinté d'humour et de fantasy urbaine sortira au printemps 2013 aux éditions Asgard. Une suite est déjà en préparation.
Il a entamé aussi une série de novellas d'aventure steampunk, cross-over entre l'univers Marvel et celui de Jules Verne, dont le premier opus paraîtra aux éditions Céléphaïs en janvier 2013.

Sa bibliographie complète est disponible sur son blog d'auteur : http://gechter.org/blog
Il participe à différentes initiatives sur le net, généralement tournées vers la micro-nouvelle, telles que le Bulletin de l'Insondable ( http://www.nootilus.org/bulletin ) ou les microéphémérides : http://www.nootilus.org/microephemerides

Livres de l'auteur chroniqués:

Le Baron Noir : L'ombre du maître espion

Baron

 Paris, 1864. La vieille Seconde République est toujours dirigée par le Président Bonaparte. La France domine l’industrie dans tous les domaines : depuis le début du siècle, ses dirigeables sillonnent les cieux, ses transports ferroviaires véhiculent les marchandises de ses usines et de ses colonies dans toute l’Europe. Antoine Lefort, jeune magnat des transports et fabriquant d’armes, est un des artisans de cette puissance.
Lorsqu’ un de ses plans ultra-secrets est volé au nez et à la barbe des autorités, il décide de tendre un piège à ces espions, à la solde d’une puissance étrangère. L’aide d’Albert le majordome, du jeune Clément Ader et surtout celle du Baron Noir, un mystérieux justicier en armure, ne sera pas de trop.

 

Evariste

 

Diriger une start-up spécialisée dans le conseil est loin d’être facile. Surtout lorsque les conseillers que l’on recherche doivent posséder des pouvoirs paranormaux. C’est pourtant le métier exercé par Evariste Cosson qui parcourt la capitale afin de dénicher ces perles rares.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/03/2014