Rémy Garcia

L’univers de Rémy Garcia est peuplé de super-héros en général, de Batman en particulier, et de comics et bandes dessinées en tous genres. Son écriture est à l’image de cet univers graphique. Féru de jeux vidéo et rôliste accompli, il met en scène ses personnages comme il pourrait les jouer. Nul besoin d’efforts pour les imaginer, ils évoluent tout naturellement comme à l’écran.

Rémy aurait rêvé d’écrire du fantastique horreur. Mais comme il dit, « ce n’est pas toi qui choisis un style, c’est le style qui te choisit ». Et lui, ce sont des antihéros du quotidien, des blessés de la société qui l’ont élu pour qu’il raconte leur histoire.

Écorchée, provocatrice, toujours épurée, son écriture ébranle. Ses mots sont taillés dans le vif et déferlent, comme les musiques qu’il a toujours en tête. Redoutable boomerang qui ne peut laisser indifférent. Son pouvoir magique à lui. Qui laisse son empreinte.

 

Livres de l'auteur chroniqués :

Last call, de Lanto Onirina et Rémy Garcia

Last callÉric se mit à naviguer dans les menus du téléphone pour tenter de trouver une information sur son propriétaire. Aucun appel n’avait été émis ou reçu.
Facebook était installé. L’écran familier du réseau social s’afficha. Il consulta le profil de la personne, puis sa liste d’amis.

Vide. Tout était vide.

Vous trouvez un téléphone dans le train ? Ne cherchez surtout pas à le rendre !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau