Gérard Hubert-Richou

 

gerard-hubert-richou.jpgGérard Hubert-Richou est né en 1948, à Paris, capitale terrienne aujourd'hui disparue. Héros méconnu des temps quelconques, il a écrit 25 348 chefs-d’œuvre insoupçonnés et nanani et nanana...
Qu'est-ce qui ne va pas ? Pourtant, une biographie commence toujours de cette façon! Ah! C'est pour la date de naissance! On ne va pas chipoter pour un siècle. Quant aux ouvres, mes éditeurs n'ont pas osé les publier toutes. D'autant que certaines restent à écrire.
Pouf, pouf, je recommence
Gérard Hubert-Richou est animé par trois passions et les assume, avant qu'une autre ne le dévore tout cru.
1) Il a fêté ses vingt ans d'enseignement aux échos du bicentenaire de la Révolution de 89. (Ça ira, ça ira!)
2) Comédien amateur depuis 1973, il a interprété une cinquantaine de rôles, signé vingt-six mises en scène et une vingtaine d'adaptations pour la jeunesse (inédites !).
3) Il écrit comme un malade: Le Chapeau melon aux mille reflets (Nathan), Le Champignon géant (Bayard), Son premier souffle (Castor poche), Walkman, L'Épreuve des trois causses (Zanzibar), La Pièce montée (Éd. Ouvrières), CES ouvre-toi! (Syros), Papa se marie, maman aussi.? (Rouge et Or), L'Affaire de la Jéromine (Hatier).
Il sévit dans des ateliers d'écriture et de théâtre, et compte bien persécuter la jeunesse de notre beau pays et des alentours pendant de nombreux siècles encore. Dernier détail
en tant que secrétaire général de la Charte des auteurs et illustrateurs, il est parti en croisade pour défendre les droits de la Littérature-Jeunesse. Sus à l'ennemi !

Source : Bibliopoche

Livres chroniqués de l'auteur :

Le Sceptre et le venin, de Gérard Hubert-Richou

sceptre-et-venin.jpgDes meurtres de la Brinvilliers jusqu'à la Chambre Ardente, L'affaire des poisons écrase la France sous une chape de plomb. La royauté vacille. Madame de Montespan, la favorite de Louis XIV, est elle-même compromise. Pour conserver les faveurs de son royal amant, elle aurait abusé des philtres d'amour et participé à des messes noires durant lesquelles des nouveau-nés sont sacrifiés.
Géraud Lebayle, jeune commissaire au service de monsieur de La Reynie, lieutenant général de la police parisienne, est chargé de la surveillance des trois principales têtes de l'hydre : la Voisin (reine des empoisonneuses), Guibourg (prêtre satanique) et Lesage (alchimiste et faussaire). Une mission capitale au milieu de l'essaim : 400 empoisonneurs répertoriés juste sur Paris, des prêtres douteux, des sages-femmes avorteuses, des apothicaires véreux... Une faune qui se multiplie car le commerce est juteux et sans grands risques ! En effet, une partie non-négligeable de l'aristocratie, de la bourgeoisie, de la noblesse de Cour et les épouses d'officiers constitue l'essentielle de leur clientèle.
Géraud pourra-t-il démêler cet imbroglio sans nuire à la famille royale ?

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau