Yano Las

yano-las-web.jpg

Docteur ingénieur d’origine algérienne , je suis passionnée de poésie, assoiffée de philosophie et souhaite écrire pour  raconter et partager les fruits de l’expérience d’une vie faite  de cheminements spirituels , émotionnels et intellectuels

Yanos Las est née en 1961 en Algérie et atterrit en Suisse où elle réside. Et pourquoi pas ? C’est un très beau pays la Suisse ! Pays de Jean Cuttat et d’André Kuenzi.

Elle suit une formation d’ingénieure mais, comme beaucoup de femmes et depuis peu certains hommes, elle renonce à exercer une carrière professionnelle pour se consacrer à l’éducation de ses enfants. Une fois les enfants devenus des jeunes adultes, souhaitant reprendre la vie active, Yano Las se heurte aux problèmes de l’emploi des seniors et de la place des femmes dans la vie professionnelle. Elle se réfugie alors… dans la poésie.

Yano Las s’intéresse à la poésie en général et à la poésie des autres.

Ce qui la pousse à créer deux forums sur Internet :   L'île aux poètes et Les mots écorchés : « L’écriture est un espace de liberté. Un droit de s’exprimer. Droit d’être différent En créant l’île aux poètes, j’ai voulu donner un espace pour s’exprimer aux écrivains amateurs, de tous bords, toute culture et toute confession. Un rendez-vous littéraire. Une invitation à la paix des profondeurs et la poésie.

En créant Les mots écorchés, j’ai voulu rendre hommage, un hommage amplement mérité à tous ces étrangers victimes d’islamophobie et de haine raciale, qui souffrent en silence et dans l’indifférence générale et qui assument poétiquement leur destinée. Les poèmes sélectionnés ont été trouvés sur la toile: forums, blogs personnels, ateliers d’écriture. Ils ont été choisis pour décrire la réalité des musulmans d’aujourd’hui: leurs rêves, leur quotidien, leurs déceptions, leurs illusions, leurs quêtes, leurs requêtes, leurs espoirs, leurs frustrations. Pour simplement témoigner d’un devoir de mémoire….acquitté. Ce blog littéraire a l’ambition d’être  l’expression d’une simple  fraternité d’humanité. Il n'est en rien une politisation de la pensée. »

Création de sa propre maison d'Editions Aile de May en 2011.

 

Livres de l'auteur chroniqués:

Braises, de Yano Las

braises.jpgDans son dernier recueil "Braises", on peut entendre le cri d'une femme qui ne veut que le bonheur, le bonheur pour les autres mais aussi pour elle-même et ses proches. A la différence des autres livres, on ressent moins ce sentiment de perte des racines, non pas familiales, mais géographiques.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau