Helen McCloy

helen-mccloy.jpg

D’abord journaliste et critique d’art, Helen McCloy (1904-1994) écrit des romans policiers à partir du début des années trente. On lui doit une trentaine de titres, dont une douzaine ont été traduits en français. Elle signe La Somnambule (The Sleepwalker) en 1974.

Source : Casterman

 

Livres de l'auteur chroniqués :

La Somnambule, de Stéphane Michaka, Thouard Jean-Louis et Helen McCloy

somn.jpgÀ Boston en ce printemps 1974, peu de choses semblent distinguer Marian Tansey, employée d’une boutique de brocante, des autres jeunes femmes de sa génération. Une certaine réserve, peut-être, et une solitude finalement surprenante chez une trentenaire aussi séduisante. Mais dans le secret de la chambre qu’elle loue chez Ruth, la femme qui l’a recueillie, Marian lève le voile : ses souvenirs les plus anciens ne remontent pas au-delà de deux ans, sa mémoire est comme une passoire. Hormis les images fantomatiques qui l’assaillent régulièrement comme des flashes, à l’état de veille ou dans ses cauchemars, rien ou presque ne transpire de cette vie d’avant qu’elle sent pourtant affleurer tout près, en lisière de sa conscience. Est-elle folle ? Qu’a-t-elle vraiment fait et vécu, dans les brumes souvent effrayantes de son passé ? Faux semblants, coups de théâtre et révélations forment la trame de ce très efficace suspense psychologique, mis en images avec finesse par Jean-Louis Thouard sur une adaptation de Stéphane Michaka.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau