Macha Méril

Biographie de l'auteure :

Macha Méril naît en 1940 de l'union de Marie Belsky, jeune femme issue de la noblesse ukrainienne, et d'un prince, Wladimir Gagarine, tous deux exilés avec leurs familles sur la Côté d'Azur par la révolution de 1917. Benjamine d'une fratrie composée de son demi-frère et ses deux sœurs, elle grandit à Rabat alors que son père, propriétaire d'un vignoble près d'Antibes, s'y était installé pour développer une plantation d'agrumes. Son demi-frère Georges est tué dans les combats de novembre 1940 et son père meurt du typhus cinq ans plus tard lors d'un voyage pour reconnaître le lieu d'ensevelissement de son fils. Sa mère emmène alors la famille à Paris. Elle entame ensuite des études de lettres, puis les interrompt pour entrer au cours de Charles Dullin et se consacrer à la carrière de comédienne.

En 1959, Macha Méril commence sa carrière cinématographique dans La Main chaude, son second rôle marquant où elle interprète Yvette, la première réalisation de Gérard Oury. Elle est ensuite élève à l'Actors Studio à New York entre 1960 et 1962.

Mariée au réalisateur et producteur de cinéma italien Gian Vittorio Baldi en 1959, elle s'installe à ROME et tourne dans plusieurs films italiens.

En 2005, elle reçoit le Prix Reconnaissance des cinéphiles décerné à Puguet Théniers par l'Association Souvenance de cinéphiles pour l'ensemble de sa carrière.

Depuis 2006, Macha Méril s'associe avec l'enseigne de vente à distance Daxon et propose chaque saison une sélection de vêtements de prêt à porter.

Elle est sociétaire de l'émission Les grosses têtes et a participé de manière aléatoire à l'émission  ça balance à Paris en tant que chroniqueuse culture.

 

Livres chroniqués de l'auteure :

Jury, de Macha Méril

Un festival de cinéma au Maroc. Six femmes d'horizons totalement différents, enfermées pendant six jours dans le huis clos d'un jury. Une Egyptienne, une Marocaine, une Portugaise, une Italienne, une Camerounaise et moi, la présidente du jury. Au fur et à mesure des projections, des différences se dessinent, de plus en plus violentes. Les opinions divergent, les passions se déchaînent... Moi qui avais innocemment accepté de participer à ce festival afin de retrouver les lieux de mon enfance et passer quelques jours au soleil avec mon compagnon, me voici prise dans un tourbillon de conflits et de turbulences sentimentales. Cette semaine a marqué ma vie à jamais.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau