Didier Porte

Biographie de l'auteur

La longue liste des personnalités déjà épinglées par l'humour corrosif de Didier Porte, brocardeur devant l'éternel, en fait l'un des humoristes politiques les plus actifs, mais peut-être aussi les plus cruels de sa génération ! Journaliste depuis 1984, il fait ses premières armes dans différents journaux (La Dépêche du Midi, Le Matin de Paris) et émissions de radio (Canal 102, RMC Proche-Orient, RFM et Europe 2), avant de devenir reporter-réalisateur pour l'émission 'Culture Pub' sur M6. Il y restera huit ans, sans pour autant cesser de multiplier les collaborations avec divers programmes, tels que 'Comme au Cinéma' sur France 2 ou 'Econoclaste' sur la Cinquième. Mais c'est son arrivée sur France Inter qui rend le cynisme truculent de Didier Porte célèbre : ses chroniques controversées dans 'Zappinge', 'Rien à Cirer' ou 'Changement de Direction' (présenté par Laurent Ruquier) en font le nouveau trublion du paysage radio. Pas pour longtemps, puisqu'après s'en être pris à Johnny Hallyday en 1996, Didier Porte est gentiment prié de quitter la station... Il y reviendra trois ans plus tard comme chroniqueur pour Ouï FM, mais surtout pour l'émission 'Le Fou du Roi', animée par Stéphane Bern. Parallèlement, il se lance dès 1998 sur les planches avec des ''one-man shows'' féroces, à l'ironie mordante, tels que 'L' Ami des Vedettes', 'Entracte Manqué' ou 'Didier Porte Aime les Gens' en 2009.

 

Livres de l'auteur chroniqués

 

Sauvé des Ondes

Qui aime bien châtie bien.
Qui aime moins châtie mieux. Depuis 1995, Didier Porte exerce sur France Inter l'art difficile de la chronique vénéneuse et du vitriolage en direct. Huit années de pratique, l'équivalent d'une ceinture noire de judo radiophonique. Parmi ses trophées : David Douillet (au tapis), Serge Dassault (dézingué), les inconnus (démasqués), Frédéric Beigbeder (discounté), Mimi Mathy (compactée), Bernard Pivot (apostrophé), André Rieu (dans les cordes), Philippe Sollers (au pilon), Claude Lelouch (hors compétition), Elizabeth Teissier (satellisée), Gérard Jugnot (débronzé)... Rien de plus revigorant qu'un Porte qui grince et qui claque.
Mais ce tueur né est aussi un cœur sensible, qui confond dans une même tendresse Marcel Gotlib, Line Renaud, Bertrand Delanoë, Basile Boli ou Claude Nougaro. Ce livre regroupe quelque soixante chroniques diffusées dans " Rien à cirer " et " Le Fou du roi ".

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau