Franck Pavloff

frank-pavloff.jpgBiographie de l'auteur

Franck Pavloff, dont Matin Brun, traduit dans le monde entier, revient régulièrement sur la liste des best-sellers, se définit comme un "écrivain de l'ailleurs", qui rend compte des exiles intérieur ou géographiques que les guerres, les drames, la corruption, le cynisme et l'intolérance ont engendrés. Ancien éducateur de rue, il a fait de la psychologie et des droits des enfants sa spécialité. Il a également passé plusieurs années à lancer des projets de développement communautaire à travers l'Afrique et l'Asie.

Aujourd'hui, il vit entre Gap et Grenoble.

Il a publié aux éditions Albin Michel, Menace sur la ville (1998), Haute est la tour (2003), Le pont de ran Mositar (2005), récompensé par le Prix France Télévision, La chapelle des apparences (2007) et  Le Grand Exil (2009) pour lequel il a obtenu le Prix Littéraire des Grands Espaces.

 

Livres de l'auteur chroniqués

L'homme à la carrure d'ours, de Franck Pavloff

l-homme-a-la-carrure-d-ours.gif

Dans une zone du Grand Nord ignorée des cartes, d’anciens ouvriers oubliés de tous s sont regroupés en communautés hostiles. Seuls Kolya, un sculpteur d’ivoire descendant des Lapons et Lyouba, la seule jeune femme à y être née, savent écouter les saisons, les hivers terribles et les printemps flamboyants, passer les frontières, déjouer la vigilance de gardiens invisibles pour s’aventurer à leurs risques et périls hors de ce lieu interdit.

Dans un style tour à tour âpre, rude et poétique, l’auteur de Matin Brun, du  Pont de Ran-Mositar et du Grand Exil, prix littéraire des Grands Espaces 2010, dépeint les lieux désolés d’un monde industriel en ruine, la toute puissance et la beauté de la nature arctique, les peurs qui enferment les hommes, la mémoire et les rêves qui ouvrent à la liberté.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau