Philippe Reyt - Filipré

Philippe Reyt est né en 1971 à Désertines, dans la banlieue de Montluçon. Après quelques années d'études en France et en Italie, il s'engage, doctorat de géographie en poche, dans l'armée de terre et devient officier dans les troupes de montagne. Au lendemain d'une brève carrière militaire, il s'oriente vers le journalisme, collabore avec l'agence Terra à de nombreux titres de la presse magazine, de Newlook à Point de vue Images du monde en passant le Figaro Méditerranée, Pays de Provence ou tous les magazines du Dauphiné Libéré. En 2003, il rejoint une collectivité territoriale dont il assume la responsabilité des éditions. En 2011, après avoir réalisé de nombreuses planches et illustrations tout au long de son parcours, il publie son premier album de bande dessinée, Si Mignons, et crée son propre label, PHR Editions. En 2012, il publie la suite des aventures : Cinq à table tome II : Le Bonheur ! Il s'y écarte des codes de la bande dessinée pour s'adresser à un public non bédéphile à travers des histoires courtes en cinq ou six cases inspirées du quotidien de jeunes parents ; son trait dépouillé, presque naïf, ses textes brefs et ciselés qui tolèrent peu l'onomatopée et les facilités du langage, sa palette colorée volontairement limitée créent un univers simple et enfantin qui laisse toute sa place à l'imagination du lecteur. Série familiale, Cinq à table assume pleinement son parti pris d'humour et de gentillesse pour célébrer, au delà des contraintes de la vie de famille, le bonheur d'être ensemble.

 

Livres de l'auteur chroniqués sur le site :

Brèves de réception, de J. Arden et Philippe Reyt

Breves de receptionComme dans beaucoup de professions, dans l’hôtellerie, il existe un envers du décor sur lequel je m’apprête à lever le voile.

Aussi, je vous invite à passer derrière le comptoir et à enfiler le costume de réceptionniste de nuit le temps de quelques anecdotes.

Qu’elles soient vertes ou pas mûres, imprégnées de la candeur qui est mienne face à des propositions de clients, agrémentées des réflexions que je ne partage pas et de celles qui filtrent malgré moi, il y a toujours matière à en rire.

Pour ma plus grande honte, bienvenue dans le monde impitoyable des hôtels !

Coïtus interruptus, de Philippe Reyt

Coitus interruptusQui se cache derrière Filipré ? Et surtout, où se cache Filipré pour lever ainsi le voile sur nos intimités et révéler au monde entier nos tabous ordinaires, nos fantasmes inavoués, nos peccadilles et nos péchés... Bref, les secrets les mieux gardés de nos chambres à coucher ? Le pire, c'est qu'il s'en moque ! Comme si rien de tout cela ne méritait au fond la gravité qu'on lui prête ; comme si le rire était, sinon la panacée, du moins l'ingrédient nécessaire d'une sexualité plus légère et d une vie plus douce. Afin que le coïtus ne soit pas définitivement interruptus, nous vous conseillons vivement cet ouvrage, aphrodisiaque et anxiolytique à la fois... À lire en couple, évidemment !

 

Manuel de survie à l'usage des parents, de Philippe Reyt

Manuel a l usage des parents“ Mieux vaut en rire qu’en pleurer : c’est un peu la devise de Philippe Reyt qui raconte en planches la vie quotidienne de parents avec leurs trois enfants. C’est drôle, ça sent le vécu et chaque parent s’y retrouvera forcément ! ” Picoti

“ Avec un trait simple et direct, sans surcharge inutile, Philippe Reyt va droit au but avec humour. Des textes simples, mais vrais, tout à fait authentiques. Un petit bonheur de fraîcheur et de détente qu’il fait bon d’apprécier à sa juste valeur thérapeutique. ” Jean-Laurent Truc - Ligne claire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 05/04/2016