Jacques Saussey

jacques-saussey.png

Présentation par l'auteur lui-même

Né en 1961, j'ai commencé à écrire mes premières nouvelles à 27 ans, dans le courant de l'automne 1988. Ces pages ont fini par former un recueil d'une trentaine de textes, « Anicroches », qui a dormi de longues années dans un tiroir.

J'ai ensuite participé à quelques concours d'écriture, afin de voir si ce que j'écrivais plaisait à des lecteurs hors du cercle familial. L'une de ces nouvelles, « Le Joyau du Pacifique », a été ma première, et pour l'instant unique, édition en bande dessinée en 2007. Les encouragements apportés par ma victoire aux Noires de Pau en 2002 avec « Quelques petites taches de sang », puis ensuite par celle au concours Alfred Jarry en 2007 avec « Alfred Jarry est mort », m'ont incité à persévérer et à aborder un thème que je considérais avec appréhension jusque-là: le thriller.

J'ai alors entrepris en 2008 la rédaction de mon premier polar, « La Mante Sauvage », dans lequel j'ai mis en place l'ensemble de mes personnages récurrents, un groupe de policiers rattachés à un commissariat imaginaire du Xème arrondissement de Paris. Le capitaine Daniel Magne est né, ainsi que plusieurs autres officiers et agents de police judiciaire, dont la jeune Lisa Heslin, fille d'un magistrat tragiquement disparu à l'aube d'une prise de fonction ministérielle.

Ayant pratiqué le tir à l'arc de compétition pendant dix ans, de 1985 à 1995, avec à la clef un titre national individuel en 95 et un par équipe en 92, j'ai cherché à utiliser dans ce premier roman mon arme favorite, que je pratique toujours aujourd'hui. J'ai donc bâti mon intrigue autour de cette idée, et l'histoire emmène le lecteur de Paris à Sens, puis de l'Yonne à New York et jusqu'à Johannesburg, en Afrique du Sud. Ce roman n’est pas encore édité à ce jour.

Un deuxième thriller a suivi en 2009, « De Sinistre Mémoire », construit à partir de souvenirs d'enfance de famille durant les années 40 en Bretagne, et d'une nouvelle restée longtemps inachevée car trop longue à l'époque, à laquelle il me manquait une assise historique. «De Sinistre Mémoire» a été édité le 2 septembre 2010 aux éditions des Nouveaux Auteurs. Il est sorti en version poche chez le même éditeur le 9 Juin 2011.

 J'ai écrit mon troisième thriller, « Quatre Racines Blanches », entre janvier et Juin 2010.  Cette histoire se passe presque intégralement au Québec, à Montréal et ses environs immédiats. J'y ai apporté quelques modifications à la suite des conseils avisés d'un sergent de la Sûreté du Québec, qui a bien voulu éclairer ma lanterne sur le fonctionnement des diverses forces de police au Canada. Ce polar enneigé sera édité en 2012.

J'ai ensuite poursuivi par un quatrième roman, "Principes Mortels", écrit entre juin et septembre 2010. Il rompt avec les personnages des trois précédents. Il s'agit d'un drame familial français régional, écrit à la première personne. Une histoire sombre que j’ai voulue la plus intimiste possible, afin que le drame soit total. Les forces de police, ici, n’y sont représentées que comme personnages secondaires. 

 Je travaille actuellement à l'écriture de mon cinquième roman. Je n'en parle pas encore trop, mais ce sera certainement le polar le plus noir que j'aurai écrit jusque-là. Pour l'instant, j'y fait référence sur mon blog, à mots couverts, comme N°5...

Un sixième est déjà dans les cartons, mais je le laisse mûrir tranquillement à l’abri de l’agitation de N°5...

J'adresse ici un grand merci à tous mes primo-lecteurs, qui me font l'immense privilège de m'aider à affiner mon écriture au fil des chapitres, et me donnent leurs critiques avec impartialité. 

Ils se reconnaitront... "

 

Site officiel

 

Livres de l'auteur chroniqués sur le site :

De Sinistre mémoire, de Jacques Saussey

de-sinistre-memoire-de-jacques-saussey.jpgDeux jeunes trouvent la mort à Paris, victimes d’un tueur qui leur injecte de l’héroïne pure. Deux SDF subissent également un sort funeste dans les sous-sols de la gare de Lyon.

La copie d’une lettre codée ancienne va parvenir à la police, et la mettre sur la trace d’une vieille histoire qui trouve sa source en Bretagne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le capitaine Daniel Magne et la jeune APJ Lisa Heslin vont tâcher de remonter dans le temps pour démêler l’affaire… mais celui qu’ils traquent est-il le vrai coupable, ou également une victime ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau