Lakambini Sitoy

 

lakambini-sitoy.png

Biographie de l'auteure :

Femme de lettres et journaliste philippine née en 1969, Lakambini Sitoy vit entre Manille et Copenhague. Originaire de Dumaguete, dans la province de Negros Oriental, elle est également connue sous le pseudonyme de «Bing Sitoy».
Couronnés par de nombreux prix, ses deux recueils de nouvelles - initialement publiées dans des magazines philippins - Mens Rea et Jungle Planet, l'ont déjà fait connaître aux États-Unis et en Europe. Les Filles de Sweethaven, premier roman philippin d'une femme écrivain à être traduit en français, a été finaliste du Man Asian Literary Prize en 2008.

 

Livres chroniqués de cette auteure :

Les filles de Sweethaven, de Lakambini Sitoy

filles-de-sweethaven.jpgL'ambitieuse Narita Pastor a abandonné sa fille illégitime pour faire carrière à Manille. Elevée par sa tante et ses grands-parents, de respectables enseignants, Naia est devenue une adolescente rebelle. Quand des images torrides de la jeune fille commencent à circuler sur le net, le scandale éclate au sein de la communauté fermée de l'Université presbytérienne de Sweethaven. Narita décide alors de voler au secours de son enfant perdue. A travers l'intellectuelle frondeuse de la capitale et sa soeur Antonia, ce sont deux mondes qui s'affrontent et se jaugent, tandis que remontent à la surface les blessures oubliées et les mensonges enfouis. Portrait magistral de trois générations de femmes tiraillées entre tradition et modernité, le premier roman de la journaliste philippine Lakambini Sitoy, finaliste du prestigieux Man Asian Literary Prize, est une véritable révélation.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau