Jirô Taniguchi

270px-jir-taniguchi-lucca-comics-and-games-2011-2.jpg

Jirō Taniguchi nait le 14 août 1947 à Tottori, au Japon, d'une famille « endettée, assez pauvre » : son père est coiffeur, sa mère femme de ménage et employée de pachinko. Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.

Lecteur dans sa jeunesse de mangas shōnen, il s'intéresse au seinen et au gekiga à partir de la fin des années 1960 sous l'influence deYoshihiro Tatsumi et du magazine Garo. Il décide de devenir mangaka en 1969, et monte alors à Tokyo où il devient l'assistant de Kyūta Ishikawa. Il publie sa première bande dessinée en 1970 : Kareta heya, puis devient assistant de Kazuo Kamimura. C'est à cette époque qu'il découvre la bande dessinée européenne, alors inconnue au Japon, et dont le style (netteté et diversité du dessin), notamment celui de laLigne claire, va fortement l'influencer.

Il finit par prendre son indépendance et s'associe dans les années 1980 avec les scénaristes Natsuo Sekikawa (également journaliste) etCaribu Marley, avec lesquels il publiera des mangas aux styles variés : aventures, policier, mais surtout un manga historique, Au temps de Botchan, sur la littérature et la politique dans le Japon de l'ère Meiji. C'est à cette époque qu'il décide de limiter ses sorties éditoriales, bien qu'il travaille toujours « huit à neuf heures par jour ».

À partir des années 1990, il se focalise sur les choses de la vie quotidienne, et sur les relations entre êtres humains, mais aussi entre les hommes et les animaux, avec L'Homme qui marche et Terre de rêves. Suivront L'Orme du CaucaseLe Journal de mon père et Quartier lointain, édités en France dans la collection Écritures de l'éditeur Casterman.

Autour du thème de la relation entre l'homme et la nature, il s'attache particulièrement à l'alpinisme, avec KLe SauveteurLe Sommet des dieux et avec la nouvelle La Terre de la promesse (dans le recueil Terre de rêves).

Son atelier se trouve dans le quartier de Kumegawa (久米川) de la ville de Higashimurayama (banlieue ouest de Tokyo).

Source : Wikipedia

 

Livres de l'auteur chroniqués :

Les enquêtes du Limier, tome 1 : Chien d'aveugle, de Jirô Taniguchi

limier.jpg

Taku Ryûmon est un détective solitaire qui vit dans la montagne avec son fidèle chien-loup qu’il a recueilli et dressé. Amateur de chiens de chasse, il est également détective privé; sa spécialité, retrouver les chiens de race qui ont disparus. Dans son domaine, c’est le meilleur ! Un jour, une femme prend contact pour une enquête très délicate : le chien-guide de sa petite fille aveugle a été subtilisé...

 

 

Les enquêtes du Limier, tome 2 : Pur-sang en cavale, de Jirô Taniguchi

limier-2.jpgTaku Ryûmon, le détective spécialisé dans la recherche de chiens de chasse perdus ou volés, est de retour avec son fidèle Joe. Un an après l’affaire du chien guide d’aveugle, le voilà confronté à une enquête bien plus spéciale. Tout commence par un chien disparu, certes… Mais avec lui, ce sont son maître et un cheval qui ont disparu !
Au premier abord, retrouver un tel groupe ne semble pas une tâche ardue. Problème : ils se sont complètement évanouis dans la nature…et Taku ne dispose que de maigres indices pour débuter. Il va ainsi partir à leur recherche en sillonnant tout le Japon, non sans difficultés. En effet, prenant sa tâche trop à coeur, il sera directement impliqué dans la suite d’événements qui verra un cheval et son maître traverser tout le pays avec à leurs trousses des individus sans scrupules.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/09/2013